Qui sont les plus grands pâtissiers français ?

Note des internautes sur cet article
5/5

Nos Catégories

Vous rêvez de devenir un très grand pâtissier ? Ces dernières années, la pâtisserie est devenue incontournable. Pour s’en rendre compte, il suffit de regarder les émissions culinaires, comme Le Meilleur Pâtissier, qui invite d’ailleurs les plus grands pâtissiers lors de ses ateliers. 

Si vous suivez cette émission, vous vous êtes certainement rendu compte que cela demande de la concentration, de la méthodologie, de la technique et également de la créativité. Bien sûr, vous pourrez vous inspirer des créations des grands noms de la pâtisserie, mais avant d’arriver à leur niveau, il va vous falloir travailler. En attendant de réussir vos propres créations, découvrons qui sont ces grands chefs pâtissiers français.

Faites connaissance avec 4 grands pâtissiers français !

patisserie

  • Claire Heitzler : Pour commencer, honneur aux femmes avec cette passionnée de pâtisserie depuis sa tendre enfance. Vous ne serez donc pas surpris de découvrir qu’elle a obtenu le titre de Meilleure Apprentie d’Alsace à seulement 19 ans. Contactée par Alain Ducasse, elle poursuit sa carrière à Tokyo à partir de 2004, où elle est en charge de la pâtisserie du chef français dans la capitale japonaise. Par la suite, elle s’envole pour Dubaï en 2007, où elle assure la direction de la pâtisserie de l’hôtel Park Hyatt.

    En 2009, Claire Heitzler revient en France et rejoint les équipes du Ritz durant un an. Elle intègre l’année suivante les cuisines du restaurant Lasserre en tant que chef pâtissière pendant 5 ans. De 2015 à 2018, elle occupe la fonction de chef de la création sucrée au sein de la Maison Ladurée. Depuis 2018, elle consacre son énergie à sa société de conseil et de formation destinée aux professionnels des métiers de bouche et dispose de son propre atelier à Levallois-Perret, où la clientèle se bouscule pour profiter de ses créations sucrées originales.

    Elle y propose des desserts de saison, classés par collection : collection nouveautés, collection agrumes, collection chocolat, collection verger et collection fruits secs. Claire Heitzler accorde une importance toute particulière à la sélection de ses producteurs, à la saisonnalité des produits utilisés et au développement durable, comme en témoignent notamment les emballages écoresponsables abritant ses pâtisseries et le choix de la livraison à mobilité douce en région parisienne.

    Elle obtient 3 distinctions décernées par le Gault & Millau : chef pâtissière de l’année 2012, pâtissière de l’année 2013, et prix d’excellence Relais Desserts 2014.

  • Christophe Michalak : Au départ, rien ne le destinait à la pâtisserie. Il voulait devenir dessinateur mais échoue à intégrer les Beaux-Arts. Heureusement pour nous, Christophe Michalak décide finalement de se former à la pâtisserie. Dès les années 1990, sa formation lui permet d’intégrer les cuisines de divers établissements : l’hôtel Negresco à Nice, Fauchon et Ladurée à Paris, Kobe au Japon ou encore Pierre Hermé à New York. L’année 2000 marque un tournant important dans sa carrière puisqu’il prend la fonction de chef pâtissier de l’Hôtel Plaza Athénée à Paris, sur demande du grand Alain Ducasse.

    Il quitte ce lieu prestigieux en 2016 pour se consacrer au développement de sa propre marque. Depuis 2013, il est possible de goûter le Fantastik au Michalak Take Away à Paris, gâteau rond emblématique du chef pâtissier mesurant précisément 18 centimètres de diamètre. Par ailleurs, il propose au public, au sein de l’Ecole Michalak Masterclass (à Paris également), d’assister à une démonstration de ses recettes durant une session de 3 heures, en mettant l’accent sur l’interaction. L’objectif : transmettre ses techniques dans une ambiance conviviale.

    Christophe Michalak a participé aux saisons 1 à 3 de l’émission “Qui sera le prochain grand pâtissier ?”, accentuant ainsi sa renommée. En outre, il compte à son palmarès plusieurs titres prestigieux, puisqu’il obtient celui de Champion du Monde de la pâtisserie en 2005 et est aussi élu Meilleur pâtissier par les Relais Desserts en 2013, puis en 2014 par le Gault & Millau en 2014.

chef pâtissier

  • Pierre Hermé : Qui ne connaît pas les célèbres macarons de Pierre Hermé ? Il faut dire que la pâtisserie coule dans ses veines puisque cela fait 4 générations que sa famille baigne dans ce milieu. Le Picasso de la pâtisserie, comme l’a surnommé le magazine Vogue, fait ses premières armes à l’âge de 14 ans chez Lenôtre à Paris. Nommé chef pâtissier du traiteur parisien François Clerc en 1982, il peaufine ses techniques à Bruxelles et à Luxembourg, puis rejoint la capitale française en 1985 pour intégrer les cuisines de Fauchon en tant que chef pâtissier. Enfin, c’est en 1998 qu’il fonde la Maison Pierre Hermé Paris, première enseigne d’une lignée de points de vente s’étendant en Europe, en Asie et au Moyen-Orient.

    La première boutique spécifique Macarons & Chocolats Pierre Hermé Paris ouvre en 2008 dans la prestigieuse rue Cambon. Enfin, il est entre autres partenaire de la maison Dior et participe ainsi aux créations proposées par le Café Dior, ouvert à Séoul en 2015.

    Pierre Hermé se distingue notamment par sa volonté de casser les codes de la pâtisserie française, par exemple en se passant des fioritures décoratives ornant traditionnellement les gâteaux, ou encore en développant l’usage de nouveaux assaisonnements. Par ailleurs, il accorde une grande importance à la dimension esthétique de ses pâtisseries : il part d’un croquis et des saveurs qu’il souhaite mettre en valeur, avant de passer à la phase de recherche et développement de ses créations. En outre, Pierre Hermé est l’un des précurseurs des alliances et parfums originaux. Ainsi, ses macarons se caractérisent par des arômes uniques, comme ceux de l’huile d’olive, de la rose ou encore de l’olive verte.

    En 2016, il a été élu le meilleur pâtissier du monde au classement des “World’s 50 Best Restaurants”. De plus, il est fait Chevalier de la Légion d’honneur en 2006 et est élevé au rang de Commandeur de l’ordre des Arts et des Lettres en 2019, en raison de son rôle dans le rayonnement de la pâtisserie française à l’échelle internationale.

  • Philippe Conticini : Cette fois, nous avons affaire autant à un chef de cuisine qu’à un chef-pâtissier, reconnu dans le monde entier pour ses plats sucrés et salés. Fils d’un couple de restaurateurs dont un établissement est étoilé Michelin, il baigne dans le milieu de la cuisine dès son enfance. Après un apprentissage réalisé au Trou Gascon d’Alain Dutournier, il développe ses talents de pâtissier chez Maxim’s à Roissy. L’ouverture de son premier restaurant en 1986, La Table d’Anvers, lui permet d’obtenir une étoile au Michelin et une note de 17/20 au Gault & Millau, qui l’élit d’ailleurs Pâtissier de l’année en 1991.

    C’est notamment l’année 1994 qui contribue à accroître encore sa notoriété, puisque c’est alors qu’il conçoit les desserts en verrines. Celles-ci se caractérisent par l’usage de techniques culinaires jusque-là réservées aux mets salés, comme la réduction des jus ou encore le déglaçage. En devenant chef de cuisine au sein de l’établissement Petrossian à Paris en 1999, il entame une collaboration avec la Maison qui lui offrira une reconnaissance internationale, en particulier grâce à l’ouverture d’un café-boutique sur la 7ème Avenue de New York. Par la suite, il reprend une collaboration initiée quelques années plus tôt avec les pâtisseries Peltier dans les capitales française et japonaise. Parallèlement, il conseille des grands noms de la gastronomie et de la pâtisserie tout autour du globe : Portugal, Londres, Chypre, Shanghai, etc.

    Le Figaro lui décerne le titre de Meilleur Paris-Brest en 2010. En outre, il est fait Chevalier de l’ordre national du Mérite en 2004 et Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres.

Vous apprécierez aussi

Marc André
Marc André
Lire plus
Article de qualité. Les informations y sont très pertinentes, et sont expliquées de manières simple et efficace. Grâce a cet article, j'ai acheté la semaine dernière mon premier brasero et j'en suis vraiment très content !
Mélissa
Mélissa
Lire plus
J'ai toujours été dans la team barbecue, mais avec cette article, j'ai découvert le brasero et je n'arrive plus à m'en séparer... Merci beaucoup pour cette découverte !
Précédent
Suivant

Partagez cet article

Facebook
Twitter
LinkedIn